lundi 24 mai 2010

Rappeurs pour Jésus

Et voilà enfin l'article tant attendu sur les nouveaux témoins qui revendiquent leur foi en Jésus par le rap dans les banlieues en France !

Quand on pense au rap, on voit généralement soit des bad boys qui crachent des paroles violentes et incitent même au vandalisme et à la violence, soit des colosses body-buildés et tatoués de partout, avec des paroles provocatrices faisant souvent allusion au sexe et à la drogue, une musique hyper commerciale, des clips avec des filles à moitié à poil qui se trémoussent, et des rythmes sans aucune originalité artistique. On pourrait penser que la foi en Dieu n'a pas vraiment sa place dans un tel milieu. Pourtant, dans le rap français comme Américain, beaucoup de rappeurs connus font référence à Dieu dans leurs chansons, parce qu'ils le voient comme porteur des valeurs fortes de solidarité, de fraternité et de lutte contre l'injustice qui caractérisent la culture hip-hip... en tout cas dans ses origines. Aux Etats-Unis, des rappeurs stars comme 50 Cent, 2Pac, Jay-Z, DMX, les Black Eyed Peas et plein d'autres, ont déjà écrit une chansons faisant référence à la Bible et à la foi chrétienne, rien de surprenant vu l'influence que ça a dans la culture américaine. En France, ce sont même les rappeurs qui ont le plus gardé l'esprit contestataire qui caractérisait le rap à l'origine, pour qui Dieu, pas les institutions religieuses mais Dieu, a une grande importance, comme le montre par exemple la chanson de Keny Arkana dans mon article précedent. La Fonky Family a produit un album intitulé Si Dieu veut. Beaucoup d'autres rappeurs, souvent d'origine Maghrébine, font référence à Allah et à l'islam dans leurs chansons, même si leurs paroles parlent par ailleurs de choses que l'islam interdit. C'est par exemple le cas de Rohff, Soprano, Sinik, IAM, etc. Il y a aussi l'affaire de Diams qui se serait convertie à l'islam et porte le voile depuis peu... Pour un autre rappeur moins connu, Abd al Malik ("esclave du Roi" en arabe), un français d'origine congolaise converti à l'islam, sa source d'inspiration est Dieu et l'islam soufi qui a donné un sens à sa vie. Comme quoi, Dieu n'est pas si étranger au rap qu'on pourrait le penser.

Lire la suite

Mai
s dans cet article, je voulais parler surtout de ces rappeurs qui, loin des insultes des gangsters et des paillettes des stars, rappent pour faire découvrir l'Evangile ! Aux Etats-Unis ce mouvement s'est lancé très tôt, dès les années 80, à la fois avec des groupes dans le même style musical que les rappeurs à la mode, qui recherchent avant tout la qualité artistique dans le but de s'adresser à un public le plus large possible avec leur message pour faire connaître leur foi, que des groupes s'adressant spécifiquement aux jeunes dans les nombreux quartiers difficiles des grandes villes américaines, pour leur montrer qu'il y a une solution pour eux. Certains de ces rappeurs sont eux-mêmes des anciens gangsters que Dieu a sortis de la violence et de la drogue, et qui comme ils reviennent de très loin leur but est que d'autres qui vivent ce qu'ils ont vécu puissent eux aussi être délivrés. Aujourd'hui, le mouvement le hip-hop chrétien américain a ses propres maisons d'édition et labels, et continue de se développer et de se diversifier musicalement. Son but : faire connaître le message de la Bonne Nouvelle de Jésus à tout le monde, quel que soit son milieu. Tous les sous-genres sont représentés : Mid-West, West Coast, East Coast, Urban Rap... et la qualité musicale n'est pas en reste. Ensemble avec d'autres mouvements, le rap chrétien a contribué à un changement important dans le paysage chrétien américain sur ces 40 dernières années : la musique chrétienne n'est plus cantonnée dans les Eglises, elle s'entend partout, sur les radios, dans la rue... et permet à des gens de la rue, pas forcément habitués aux Eglises et aux institutions chrétiennes, d'être confrontés à l'Evangile.

Bon, tout ça c'e
st aux Etats-Unis, là-bas l'Evangile a tout simplement une influence immense... et sans vouloir dénigrer des industriels qui sont sans doute honnêtes dans leur grande majorité, dès qu'il y a beaucoup d'argent en jeu ça amène forcément des dérives. En Europe, le rap chrétien a mis beaucoup plus de temps à s'imposer, à la fois à cause de l'hostilité de l'industrie du rap... et des Eglises, parce que cette musique n'est "pas assez spirituelle" au goût de certains... Mais dans les années 90, le hip-hop chrétien finit par arriver aussi en Europe. Le premier pays où des rappeurs osent se lancer pour rapper leur foi est l'Allemagne, en grande partie grâce au mouvement des Jesus Freaks. Une multitude de petits groupes font leurs débuts à la fois dans les festivals de musique chrétienne alternative et dans les festivals de hip-hop, où ils témoignent de leur foi et de leur identité de chrétiens dans la culture hip-hop.

Et en France ? Oui,
le rap chrétien français aussi existe ! Il vient même de fêter ses 15 ans. Et s'il a mis beaucoup plus de temps à démarrer que dans beaucoup d'autres pays, le genre de musique a en revanche connu un succès très rapide, surtout auprès des jeunes chrétiens français qui y trouvent un moyen moderne de louer Dieu et de témoigner de leur foi. Manou Bolomik (cf photo), rappeur d'origine Camerounaise
qui est aujourd'hui pasteur d'une E
glise à Pau, géant Noir de plus d'1m90, est le plus connu. Dans ses 3 CD, Fantastik (2003), Au Maximum (2006) et Révolution, il livre un son lourd, puissant, un rap mélangé à des sonorités ragga et électriques, il parle de sujets graves comme le viol, le cancer, la pédophilie ou la persécution des chrétiens, et surtout il marque les esprits par ses textes profondément engagés, qui parlent de Jésus sans concession.
D'autres rappeurs francophones qui fontt beaucoup de bruit, sont Leader Vocal, les pionniers du genre, et les Québecquois Jon'L.S. et Romano.
Manou s'adresse à un publi
c très large, chrétien comme non-chrétien, son but est de motiver tout le monde à fond pour Dieu. D'autres rappeurs s'adressent plus particulièrement aux jeunes des banlieues. De Marseille à Lens en passant par Paris, Lyon et Bordeaux, ils rappent pour parler de pais et d'amour et pour annoncer Jésus dans ces quartiers réputés chauds. Quelques-uns des groupes et des collectifs qui rappent dans la rue dans ces quartiers : PDG (Prédicateurs Du Ghetto) en région parisienne, Majestik Crew qui est un collecrif de 9 rappeurs de toute la France, Les 2 Témoins (Corto et Shogun) à Bordeaux, Méshak, à Bordeaux aussi, Blood Kost à Paris dans le 91 (groupe composé de Del-K et K-Sone, 2 membres du Majestik Crew), Jaascaï à Lyon, Kassamelo dans le 93...
Ces rappeurs se connaissent évidemment, et font aussi de la musique ensemble. Et même, en novembre 2006, pour l'anniversaire des émeutes dans les banlieues l'année précédente, ils ont publié Epître aux Ghettos : une mixtape, avec 20 chansons pleines de qualité musicale et de paroles engagées... à télécharger gratuitement dans son intégralité sur cette page. Ce projet a réuni des rappeurs de toute la France, et même de Belgique, du Québec, d'Afrique francophone, de Guadeloupe et des Etats-Unis. Comme le dit l'intro : "Tous les MC sont réunis, au nom de Jésus pour ta téci." Le tout mixé p
ar les talentueux DJ Nice et DJ Smooth LS, et la jaquette du CD réalisée par le graphiste Psykoz (membre du Majestik Crew). La mixtape est totalement gratuite, parce que son seul but c'est de faire passer un message d'espoir pour ces banleues qui sombrent dans la violence. Le titre de la mixtape montre qu'il s'agit d'un message de Dieu aux jeunes des ghettos français.

Et qu'en
est-il pour l'influence des rappeurs chrétiens sur les circuits du rap en général ? Est-ce que les grands noms du rap français s'intéressent à ces rappeurs qui parlent de Jésus ? Là encore, la réponse est oui. Pour l'un d'eux en tout cas. Il fut connu dans les circuits du rap français sous le nom de Mah-Jong au sein du groupe Ad'Hoc-1, groupe membre du collectif Ménage à 3. Sur les 2 albums produits avec Ad'Hoc-1, il fait participer en featuring Shurik'N (de IAM) et Le Rat Luciano (de la Fonky Family). Les paroles de leur chanson sont plutôt violentes... Les concerts et les tournées dans la France entière commençaient à faire de Mah-Jong un personnage qui compte dans les circuits du rap. Mais l'année 2002 marque un tournant dans sa vie : le rappeur découvre Jésus cette année-là, et quitte le groupe pour lancer sa carrière solo. Adiess est né. Maintenant il fait du rap avec des paroles à la gloire de son Sauveur et Seigneur Jésus-Christ, et il veut faire découvrir Jésus à ceux de son milieu, qui ont vécu dans les mêmes quartiers que lui. Son premier album, Souffle de vie, sort en 2005, il y fait participer Les Réconciliateurs, un petit groupe de 3 jeunes rappeurs, Justeyr, Servin et Elysée, originaires de Sarcelles (95) et Créteil (94), qui a participé aussi à la mixtape Epître aux Ghettos. Elysée est comme Adiess un ex-membre du collectif Ménage à 3, les deux se sont convertis séparément alors qu'ils s'étaient perdus de vue, et se sont retrouvés après. Souffle de vie contient 16 sons, certains rap de louange adressé directement à Dieu, d'autre des message d'exhortation ou d'évangélisation adressés aux fans de rap. Et Adiess récidive en 2008, cette fois-ci sans les Réconciliateurs, avec son 2° album Omniprésent.

Dans l'article suivant
, je vous proposerai une petite vidéos de chansons à écouter, pour découvrir.

En attendant, voici quand même quelques groupes à écouter pour ceux que ça intéresse, la plupart d'entre eux ont un Myspace où vous pourrez écouter leurs sons.

Rap américain : T-Bone (West Coast), Christiano (East Coast), Pettydee (urban rap), Gospel Gangstaz, Dynamic Twins (hardcore rap), POD (un groupe très varié, plutôt métal avec quelques influences rapcore et reggae), D.O.C., Tunnel Rats...

Rap allemand : Freispruch (mes préférés), MC Baboon...

Rap français : Manou, Jon'L.LS., Prédicateurs du Ghetto (PDG), Majestik Crew, Les 2 Témoins, Méshak, CartoonMC (un rappeur suisse), Rhéma F.E.A., C-Jahman, Emeraude (une rappeuse belge... en général je n'aime pas trop le rap féminin mais là j'ai vraiment accroché, elle est exceptionnelle :-) ), EmorejMC...

3 commentaires:

Tacy.Tulipe a dit…

Ils parlent de Dieu à leurs façons et c'est très encourageant et en plus par le rap ils peuvent toucher beaucoup de jeunes par leur musique

RNV a dit…

Salut à toi!
Bien ton blog!
Je t'encourage à écouter cette nouvelle webradio chrétienne:
RNV Radio Nouvelle Vie:
http://www.radionomy.com/fr/radio/rnv/listen


PEACE @ toi!

Yves-Pascal Gayet a dit…

salut merci pour votre article, je vais m'ateler a les découvrir tous, il est important je pense de mentionner
Lecrae, comme il est le premier au hit et chrétien et rappeur aux States, http://www.lalibre.be/culture/musique/le-numero-1-des-ventes-d-albums-aux-usa-un-rappeur-chretien-541bf17835708a6d4d579729

voila et continuez a nous benir ainsi,
j'espere que vous me lirez
a chacun dans sa foi: courage en JÉSUS, le meilleur est devant nous
;-)
Alleluia Amen
yp