dimanche 21 juillet 2013

Tony Anthony : "L'Oeil du Tigre" était un canular !

Salut tout le monde !
Les lecteurs attentifs de mon blog se sont peut-être aperçus que depuis quelque temps, un titre a disparu de ma liste de "Bouquins préférés"...

L'Oeil du Tigre est un livre qui a marqué toute une génération d'ados évangéliques dont je fais partie : il s'agit de l'autobiographie de Tony Anthony, né à Londres d'un père italien et d'une mère chinoise et élevé en Chine par son grand-père, un moine shaolin et maître réputé de kung-fu. Dès son enfance, son grand-père lui enseigne cet art martial et devenu adulte, Tony Anthony deviendra champion du monde de kung-fu trois années d'affilée. A la fin de sa carrière sportive, il devient garde du corps d'élite pour les puissants de ce monde. Mais la violence omniprésente dans sa vie a fini par le conduire à sa perte : après plusieurs meurtres, il sera emprisonné dans une prison de haute sécurité sur l'île de Chypre. Mais c'est dans cette prison qu'il va découvrir une nouvelle espérance qui transformera sa vie et le délivrera du cycle de la violence : le message de l'Evangile.
Entretemps, de très nombreuses vies ont été marquées par ce témoignage bouleversant, ce livre passionnant et plein d'aventures, de suspense et de rebondissements, qui de plus offre un éclairage intéressant sur les arts martiaux et leur arrière-plan spirituel. L'Oeil du Tigre a fait de son auteur une star internationale, invité à des événements dans le monde entier pour venir raconter son histoire. 1,5 millions d'exemplaires ont été vendus dans 25 pays. Le seul problème : tout est faux ! Tony Anthony s'appelle en réalité Andonis Andreou Athanasiou, né à Londres de parents grecs originaires de Chypre. Il n'a jamais fait de kung-fu, vécu en Chine ni été garde du corps de qui que ce soit Alors qu'il présentait son livre comme une histoire vraie, il s'avère qu'une grande partie des événements qui y sont décrits sont totalement inventés et même que certains passages ont été directement copiés... d'un livre parlant de Bruce Lee !

Lire la suite


Ce livre, je l'ai découvert à 16 ans, quand un camarade de lycée m'en a parlé. En le lisant, j'ai été fasciné par cette histoire extraordinaire et touché par la puissance de l'amour de Dieu pour changer le cœur d'un criminel endurci. Je l'ai d'ailleurs prêté et offert à plusieurs amis non croyants, dont un camarade de lycée qui fait du kung-fu. J'ai même vu l'auteur raconter son histoire en live, lors de la rencontre de jeunes de Pentecôte 2007 à Valence. J'ai d'ailleurs une amie qui s'est convertie ce soir-là, par son témoignage, et dont j'ai fait la connaissance par la suite. A l'époque, jamais il ne me serait venu à l'esprit de douter de l'authenticité de ce témoignage. Il y a deux ans environ, j'ai même publié une vidéo de son témoignage sur mon blog (dans un article que je viens de supprimer).

Par la suite, j'ai quand même eu envie de faire des recherches à ce sujet... et c'est là que j'ai commencé à avoir des doutes : en effet, alors qu'il se prétend triple champion du monde de kung-fu, on ne trouve aucune trace de lui sur les sites Internet dédiés au kung-fu ! Lui affirme écrire sous un pseudonyme et modifié des détails pour des raisons de sécurité et avoir obtenu ces titres sous un autre nom, ce qui a du sens ; mais même dans ce cas, il y aurait des interviews, des photos sous lesquelles on pourrait le reconnaître, etc. Mais à l'époque, je me disais encore que je n'avais sûrement pas accès à tout et que les éditeurs devaient bien avoir vérifié les faits avant de publier son livre. Pour être franc : j'ai fermé les yeux sur les faits dérangeants, parce qu'au fond de moi je je ne voulais pas admettre que l'histoire soit fausse. Et le plus grave : j'ai publié l'article sur mon blog dont je parle plus haut APRÈS avoir constaté le manque de faits corroborant sa véracité.

Avec le temps, je me suis rendu compte que les voix dans le milieu chrétien (et au-delà ; je me dois par exemple de mentionner le travail d'enquête remarquable de ce forum consacré aux arts martiaux, sur 71 pages !) qui mettaient en doute le témoignage de Tony Anthony se faisaient de plus en plus nombreuses, y compris des personnes ayant travaillé directement avec Tony Anthony.
En ce qui me concerne, je suis donc devenu de plus en plus sceptique, d'autant plus après avoir lu cet article, puis celui-ci (en anglais) : l'auteur du deuxième a rencontré Tony Anthony et lui a montré un mot écrit en chinois en lui demandant de les lire puisqu'il avait été élevé en Chine ; mais celui-ci en a été bien incapable. Il s'est justifié en disant que c'était il y a trop longtemps et que même s'il reconnaît encore des symboles isolés, il ne s'en souvient plus assez pour lire couramment. Ok, ça a du sens... sauf que le mot en question était le mot "kung-fu" en chinois, qu'il pouvait difficilement avoir oublié puisque d'après son livre il le voyait tous les jours ! Un autre point : Tony Anthony dit s'être converti à Jésus-Christ par un évangéliste dénommé Michael Wright qui venait lui rendre visite en prison... mais curieusement, on ne trouve sur Google aucune référence à un évangéliste de ce nom, à part les sources directement liées à l'histoire de Tony Anthony. Il y a bien cette vidéo dans laquelle un homme se présentant comme Michael Wright raconte comment il a connu Tony Anthony en prison... mais elle a été publiée par Tony Anthony lui-même, ce qui met sérieusement en doute son authenticité.

Il y a quelque temps, l'Evangelical Alliance (alliance évangélique britannique) a décidé, compte tenu des inquiétudes exprimées par de plus en plus de personnes, de mener une enquête sur le témoignage de Tony Anthony. Vous pouvez lire le rapport d'enquête ici et la conclusion de l'Evangelical Alliance ici. L'enquête a conclu que d'importantes parties de la prétendue "autobiographie" sont clairement fictives. Par la suite, Avanti Ministries, l'organisme qui soutenait Tony Anthony, a annoncé cesser ses activités et la maison d'édition qui a publié son livre l'a retiré des ventes. Tony Anthony, pour sa part, a publié un communiqué sur son site dans lequel il continue d'insister que son histoire est vraie... mais sans pour autant répondre à une seule des interrogations de l'enquête. Pour ma part, je n'en crois plus un mot : cette histoire est fausse.

Maintenant que j'en suis arrivé à cette conclusion, je voudrais demander pardon à tous ceux que j'ai induits en erreur en leur prêtant ou en leur offrant ce livre.

Je pense que toute cette histoire prouve à quel point chacun de nous peut être peu regardant de l'authenticité des faits lorsque quelque chose nous plaît. C'est particulièrement vrai pour les croyants : lorsque quelqu'un qui se présente comme notre frère en Christ dit ou écrit quelque chose qui semble glorifier Dieu, nous nous réjouissons... et oublions bien trop souvent de vérifier l'authenticité de ce qu'il dit. Attention : je ne montre personne du doigt par cette critique et je m'y inclus volontiers moi-même. Le livre de Tony Anthony a été lu par des millions de personnes, d'innombrables prédicateurs et des sites Internet des plus respectables y font référence... et pourtant... Alors, je partage la réflexion d'un certain David (que je ne connais pas) dans ce commentaire : "Si déjà le monde universitaire non-chrétien s’impose des normes et des règles éthiques pour éviter la diffusion de fausses informations, ne devrions nous pas en tant que chrétiens être au moins aussi exigeant ?"

Pour conclure, je m'interroge : quelles leçons tirer de cette affaire en tant que chrétiens ? Le mensonge de Tony Anthony remet-il en cause la vérité du message de l'Evangile ? Absolument pas ! Les histoires de ce genre ont existé à toutes les époques, la Bible elle-même nous en parle déjà... et voici ce qu'elle en dit : "Quelques-uns, il est vrai, prêchent Christ par envie et par esprit de dispute ; mais d'autres le prêchent avec des dispositions bienveillantes. Ceux-ci agissent par amour, sachant que je suis établi pour la défense de l'Evangile, tandis que ceux-là, animés d'un esprit de dispute, annoncent Christ par des motifs qui ne sont pas purs et avec la pensée de me susciter quelque tribulation dans mes liens. Qu'importe ? De toute manière, que ce soit pour l'apparence, que ce soit sincèrement, Christ n'est pas moins annoncé : je m'en réjouis, et je m'en réjouirai encore." (Philippiens 1:15-18)
Loin de moi, bien sûr, de cautionner un mensonge flagrant sous prétexte qu'il contribuerait à l'avancée d'une vérité supérieure : il n'y aurait rien de plus contradictoire avec la foi chrétienne !!! Maintenant que la vérité a éclaté, il est tout à fait normal de tout faire pour se désolidariser de cette tromperie.
MAIS, quelles que soient les réelles motivations de cet homme (désir sincère de faire avancer l'Evangile, par de mauvais moyens ? ou auto-glorification, soif de célébrité ?), il n'empêche que Dieu s'est servi même de ce mensonge pour faire avancer son Royaume. Les fruits sont là : par la fausse histoire de Tony Anthony, de nombreuses personnes ont mis leur foi en Jésus-Christ et de nombreuses vies brisées ont été restaurées. Alors, je continue à glorifier Dieu pour le bien qu'il a accompli à travers Tony Anthony. Ça ne justifie évidemment en rien le mensonge du messager, mais ça montre que Dieu, qui savait tout le long, est souverain même sur ce mensonge et s'est servi de ces circonstances pour apporter le salut et la guérison a beaucoup de personnes. Ça me fait penser, même si je suis tout à fait d'accord que le contexte de ce verset est totalement différent, à l'apôtre Paul qui dit que "là où le péché abonde, la grâce surabonde"... la grâce de Dieu est souveraine même sur nos péchés.

Pour aller plus loin, je vous propose de lire cet article sur l'excellent site de la Rébellution.

13 commentaires:

Anonyme a dit…

Bonjour,
félicitations pour ce mea culpa qui t 'honores. En toutes choses, ilo faut savoir se remettre en question et chercher la vérité. Ce type de tromperie a toujours existé et ce, quelque soit le domaine. En sciences, beaucoup de "scientifiques" ont triché pour justifier leurs théories, par exemple. Merci

Anonyme a dit…

Dépéchez-vous de vous renseigner sur internet car le livre de Tony Anthony est un tissu de mensonges et d'affabulations. Il est en procès suite à l'enquête contre lui de l'Alliance Evangélique anglaise et son ministère Avanti Ministries qui a mis la clef sous le paillasson suite aux révélations de cette enquête. Si vous ne voulez pas vous discrétiter comme d'autres organismes chrétiens qui soutiennent Tony Anthony. C'est très grave et profondément lamentable de devoir en arriver là.

Luke a dit…

Salut

Je représente le Hub à Walsall, en Angleterre, et j'ai écrit le billet de blog qui vous avez accédé à

Nous avons maintenant une traduction intégrale de la déclaration et les questions et réponses en français gentiment fait par l'un des lecteurs sur le blog de ​​Larebullution.

La déclaration est disponible ici:
http://thehubwalsall.tumblr.com/post/57050123015/une-declaration-au-sujet-de-taming-the-tiger-loeil

Les questions et réponses sont disponibles ici:
http://enterthehub.co.uk/docs/TA-FAQ-FR.pdf

J'espère qu'elle vous sera utile.

pepscafe a dit…

Bonjour !

Heureux de vous voir "de retour".

Je vous remercie pour cette réaction franche et sincère(que je partage), accompagnée d'un réel travail de fond, sur ce livre que j'avais lu à l'époque de sa sortie.

Dans "L'homme qui tua Liberty Valence"(on y parle aussi d'exploit usurpé !)de John Ford, il est rappelé qu'entre la légende et la vérité, on choisit "d'imprimer la légende"...

Puissions-nous, chrétiens "nés de nouveau et pleins d'Esprit Saint"(l'Esprit de vérité selon Jean), et "enfants de lumière", choisir à l'inverse la vérité.
La vérité est un fruit de la lumière, selon Ephésiens. Elle ne s'oppose pas à l'amour, car "l'amour(fruit de l'Esprit)se réjouit de la vérité"(1 Cor.13v6)

Bonne suite !

Fraternellement,

"Pep's"

Anonyme a dit…

Je comprends pas pourtant dans pensez-y il raconte comment échanger son casier Judiciaire avec celui de Jésus qui est vierge il a l'air d'avoir compris la vérité.

Anonyme a dit…

Le monde évangélique cherche des stars et malheureusement il est peut-être tombé dans ce piège. Mais maintenant qu'il est grillé des systèmes religieux il pourra enfin se consacrer aux perdus dans l'anonymat. Car ce gars a une vraie compassion pour les perdus. Il ira dans les rue et continuera d'aller dans les prisons, sans pub et sans l'hystérie qu'il suscitait.. tout ca parce qu'il faisait du kung-fu.. Respect à lui quand même car pendant qu'on fait de l'Entertainment évangélique lui y allait dans les prisons. Un peu de respect vis a vis d'un frère qui a exposé sa vie pour l'évangile ne serait-ce qu'en témoignant dans la prison ou il s'est converti. http://www.youtube.com/watch?v=hEjwWp_pQj4

Zita a dit…

Bonjour,
Je suis profondément triste de lire cet article. Vous mentionnez des liens qui portent de très graves accusations contre Tony Anthony, mais il me semble que vous n'en avez inséré aucun de la part de ceux qui ont également cherché la vérité lui concernant. Cet article d'un autre journal chrétien http://www.theway.co.uk/news-9517-christian-publication-crucifies-uk-evangelist mentionne, par exemple, les résultats de Ian Bruce, par ailleurs exposé sur le site http://www.forthesakeofthegospel.co.uk, un lien auquel renvoie le site Avanti Ministries ainsi que celui de Tony Anthony lui-même.

Pour ma part, je suis profondément attristée pour les conséquences de tous ces articles publiées sur internet pour discréditer son témoignage sur le nom de Christ, sur le ministère de Tony Anthony et lui-même, sur sa famille. Mon coeur est en peine quand je sais qui en sont les auteurs. Ce qui est réconfortant c'est que, tandis que nous voyons flou, Le Seigneur, Lui, sait qui Lui appartient.

Je prie pour Tony et sa famille, que le Seigneur Jésus-Christ qu'ils servent, le bon Berger, les bénisse abondamment et panse les blessures.

Je regrette que vous n'ayez pas poussé votre recherche de la vérité plus loin, car votre écrit demeure.

Je vous bénis dans le nom de Jésus-Christ,
Zita

Charité a dit…

Bonjour Zita

Effectivement il est extrêmement triste d'apprendre qu'un frère ment à ce point.
Je vous recommande de lire les réponses de Luke Hughes-Bunger aux écrits de Ian Bruce:

http://tonyanthonytruth.wordpress.com/questions-and-answers/

Par ailleurs, si vous allez à nouveau sur le site d'Avanti Ministries vous verrez qu'il n'y a plus le lien vers le site d'Ian Bruce, car celui-ci avait été ajouté sans l'accord des membres du conseil d'administration de l'association.

Je prie également pour Tony et ceux qui sont proches de lui, que le Seigneur lui accorde une vraie repentance.

Anonyme a dit…

"tout est faux". Ce commentaire est vraiment abusé, presque autant que les erreurs qui effectivement discréditent ce livre aujourd'hui.

Mais svp ne balancez pas des propos comme cela sans avoir fait le point sur les sources, ça revient à dire que vous considérez cet homme comme un faux frère,ou faux docteur, qui annonce un faux évangile !
Si c'est le cas, il faut mettre des arguments objectifs sur la table, et aussi les argumenter avec le texte biblique.

Si ce n'est pas le cas, je pense qu'un post mesuré serait plus à propos, et qu'un peu d'humilité ne ferait pas de mal. Cela n'enlève rien dans le fait d'être crédible et conséquent, au contraire, et cela ajoute une prudence appropriée.

J'ai moi-même souvent la critique ou le jugement facile, mais je veux me souvenir que "C’est du jugement dont vous jugez qu’on vous jugera, de la mesure dont vous mesurez qu’on vous mesurera." Mt 7.2 (ce qui n'empêche pas de juger ce qui doit l'être, surtout lorsque les fondements de l'évangile est attaqué)

On doit dire la vérité, oui, mais après lorsqu'on sali quelqu'un qui d'autant plus avait un ministère d'évangéliste, il faut creuser un peu plus avant de dire "tout est faux, c'est un paquet d mensonges" et faire preuve d'humilité il me semble.

Philip777 a dit…

Bonjour !
Je réponds au tout dernier commentaire anonyme.

"Tout est faux" fait référence à ce que Tony Anthony raconte quant à sa vie avant sa conversion, pas à sa doctrine : les divers liens que j'ai indiqués montrent clairement que toute la première partie du livre "L'Oeil du Tigre", du moins jusqu'à son premier emprisonnement, est entièrement fictive, et une grande partie de ce qu'il raconte après l'est aussi. Dans tout ce que Tony Anthony prêche quant à la foi, je n'ai jamais rien trouvé qui m'a gêné.

Je ne me permettrai pas pour autant de juger de l'authenticité de la foi de cet homme : il se peut qu'il s'agisse tout simplement d'un mythomane qui ne croit rien de ce qu'il prêche et a simplement flairé une bonne affaire ; il se peut qu'il s'agisse d'un croyant authentique animé d'un désir sincère de faire avancer le Royaume de Dieu par de mauvais moyens ; il se peut même qu'il s'agisse d'un malade mental qui est lui-même entièrement persuadé que son histoire est vraie, alors qu'elle ne l'est pas. Je n'en sais rien et je n'ai pas à le savoir ; Dieu le sait et le jugera en son heure.

Anonyme a dit…

Bonjour, ma réponse à ce texte contre le frère, je ne suis pas d accord, vous jugez selon ce qu il a raconté mais lui raconte ce qu il a vécu. Vous avez le droit de ne pas croire mais vous n avez pas le droit de condamner son témoignage. Alors comme le Seigneur declare: met moi à l épreuve et tu verra. Que Dieu vous bénisse et fasse une révélation selon son amour.

Matthieu T a dit…

Il est temps de mettre à jour... vous auriez dû continuer à croire votre coeur et ne juger l'arbre qu'à ses fruits! J'espère lire bientôt votre mise à jour à la lumière des conclusion de la commission d'enquête!

Cédric Delhaye a dit…

J'ai lu ce livre et j'adore cette histoire c'est pour sa que je veut le commandé pour le relire et le faire découvrir